Sélectionner une page

Même les femmes minces se plaignent d’avoir de la cellulite. Guère étonnant puisqu’environ 90% d’entre elles sont touchées ! Pas question de se résigner, d’autant qu’avec une stratégie bien choisie, il est possible d’atténuer nettement son aspect, voire de la déloger.

Quelle que soit votre type de cellulite, quel que soit l’endroit où elle est localisée, il existe des principes généraux à respecter. Ainsi, vous pouvez avoir de la cellulite et ne pas faire d’excès alimentaires. Pour autant, vous pourrez, en révisant votre alimentation, réellement contribuer à l’atténuer. Comment ? En améliorant la qualité de la peau, il est possible de limiter la détérioration des cellules cutanées et du tissu conjonctif. En clair, une peau plus ferme résistera mieux à la poussée des cellules graisseuses.

  • Au menu : forcez sur les protéines – notamment les poissons riches en oméga 3 (ces derniers limitent l’inflammation, or la cellulite est un phénomène inflammatoire), les viandes blanches, les œufs, le tofu, excellents pour les muscles, la fermeté de la peau et la qualité des vaisseaux sanguins. Pensez aux céréales complètes, aux légumes verts. Parallèlement évitez les aliments trop salés comme les fruits de mer, le jambon, le fromage, la moutarde, mais aussi les plats tout préparés et les eaux gazeuses (ainsi que les bouillons tout prêts avec lesquels on assaisonne les soupes du dîner). En diminuant drastiquement votre consommation de sel, vous risquez d’avoir déjà d’excellentes surprises.
  • Pour boire intelligent, vous veillerez à consommer quotidiennement votre litre et demi par jour d’eau aussi peu minéralisée que possible, telle que la Mont-Roucous ou la Rosée de la Reine. Pour plus d’efficacité, vous pourrez l’assaisonner d’un cocktail de plantes minceur du type Celluligne de Fitoform (lypolitique et désinfiltrante grâce au bouleau, au fucus, et au marc de raisin, et également antistress grâce à la mélisse) ou tout simplement d’une goutte d’huile essentielle de citron (En cure de 15 à 20 jours maxi, sauf si vous êtes enceinte).
  • Faites coup double : éliminez les cellules mortes à la surface de la peau, celle-ci vous paraîtra nettement plus belle et vous favoriserez la pénétration des soins minceur. On sait en effet aujourd’hui que la rugosité de la peau impacte sur la réflexion de la lumière et accentue notre perception des creux et des bosses de la peau d’orange. Pas top pour le moral ! En utilisant un scrub cosmétique ou une brosse (ou un gant de massage) pour frotter votre peau régulièrement, vous aurez déjà nettement l’impression que l’aspect de votre peau s’améliore.
  • Vos soins font nocturne : si vous utilisez un soin minceur le soir, vous optimiserez nettement ses résultats. Pourquoi ? Parce que c’est la nuit que les adipocytes font des réserves. Entre 21h et 6h, le stockage est maximal. Le glucose qui n’a pas été brûlé est transformé en triglycérides et vient étoffer les cellules adipeuses. Notre silhouette avec. Mais le repos nocturne est aussi propice au drainage intense de l’eau et des toxines.

Une recette à faire vous-même :

Mélanger 100 ml d’huile végétale de calophylle inophyle (cette huile nous intéresse car elle est anti-inflammatoire, mais vous pouvez utiliser n’importe quelle huile végétale) + 12 gouttes d’huile essentielle (he) de romarin à verbénone + 12 gouttes d’he de cèdre de l’Atlas +12 gouttes d’he de cyprès toujours vert + 12 gouttes d’he de genévrier commun + 12 gouttes d’he de citron zeste. Mon tout constitue alors une vraie bombe atomique anticellulite à appliquer en massant fermement le corps de bas en haut (par cure de 3 semaines). Ne pas utiliser en période de grossesse.

  • Un sport bon pour tout et pour toutes, pas de doute, c’est la natation : en nageant, on dépense jusqu’à 790 calories par heure. Version pro, vous faites 20 minutes de nage avec des palmes, suivies de 2 fois 2 minutes de nage indienne – de petits battements, allongée sur le côté, la tête posée sur le bras tendu, l’autre le long de la hanche -, ce qui étire bien la colonne vertébrale. Version plus soft, une demi-heure tous les jours, à raison de vingt minutes de nage libre, suivi de 10 minutes d’aquajogging, debout, de l’eau jusqu’à la taille, en poussant bien sur les pieds. Au bout de quinze jours, vous serez étonnée de constater que votre peau est déjà plus ferme, vos bras, votre dos et vos abdos bien plus toniques.

Plutôt aqueuse, fibreuse ou adipeuse ?

Il existe différents types de cellulites, même si nous savons bien qu’elle est souvent mixte en réalité.

Aqueuse ?

Vos cuisses sont molles, vos jambes gonflées, et cela a tendance à empirer avant les règles. Il vous faudra miser sur le drainage (comme le drainage lymphatique) et limiter le sel.

Adipeuse ?

Vous vous plaignez de bourrelets et de peau d’orange. Forcez sur les protéines, les gels brûle-graisse, et le roller !

Fibreuse ?

La cellulite est dure et douloureuse et semble incrustée depuis des années. Pensez au palper-rouler, à la douche à jet des thalassos capables de l’assouplir, et freinez résolument votre consommation de sucre.